logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/09/2008

L'horlogerie L'Epee

Je vous remets un article sur la super usine L'Epée ( horlogerie )de ma région , que j'avais écrit au mois de Juillet2006

Je suis une ancienne habitante de Ste Suzanne, en plus j'y suis née

Une partie de ma famille a travaillé dans cette belle horlogerie

Tout cet article fait partie d'un fascicule que ma mère a eu en prenant sa retraite


J'ai envie de vous faire partager ce savoir -faire qu'avaient les ouvrier(e)s de cette horlogerie

medium_cartes_005.jpg

 

qui se situait dans le village de Sainte-Suzanne ( 25) pays de Franche-Comté.
Oui , hélas! l'usine a été délocalisée aux alentours de 1992, en Angleterre.

Le savoir-faire et les machines sont parties en Angleterre.Les ouvrier(e)s se sont battu(e)s jusqu'à bloquer leur usine , car c'était une usine de femmes en majorité qui existait depuis 1838 .
On y fabriquait surtout des pendules

La manufacture d'horlogerie L'Epée est la seule et la dernière qui puisse s'enorgueillir de "mettre au monde" ces pendules merveilleuses
Les premières horloges mécaniques fonctionnaient avec des poids et étaient, par-là même intransportables. On éprouve quelque difficulté, à l'aube du XXI e siècle, à imaginer la révolution que constituait, à l'époque, la possibilité de " transporter l'heure.

La première pendule à ressort est celle offerte, en 1480, par l'horloger Jean de Paris à LouisXI, roi de France.
Par la suite , il y eut l'invention du balancier à ressort par un hollandais en 1658.
La 1ère authentique pendule de voyage naquit à Paris entre 1747-1823 dans les mains du plus génial horloger Abraham-Louis Bréguet.

Ensuite on les appellait des "pendules d'officier"
On raconte que Napoléon, ayant failli perdre une bataille par suite du retard de l'un de ses officiers supérieurs, exigea qu'ils emportassent partout avec eux une pendule de voyage qui finit alors par s'appeler pendule d'officier
medium_mit31.jpg

Grâce à Frédéric Japy, la 1ère grande industrie horlogère naquit, parmi celles-ci la manufacture d'horlogerie L'Epée en 1839.
Cette manufacture se mit à produire des mouvements, des porte- d'échappements,puis des pendules complètes.L'usine se vit décerner des médailles d'or aux différentes expositions dont à Paris en 1889, à Hanoï en 1902 ,aux Amériques, en Grande-Bretagne.

L'Epée a voulu respecter , avec amour et obstination, les règles d'un art et d'une esthétique. Elle est la seule au monde à réaliser elle-même intégralement medium_dscf0249.jpgune pendule de cette qualité.

Je suis en train de raconter ce savoir faire de tous ces ouvrier(e)s qui avaient le goût pour les choses bien faites . J'ai eu la chance d'avoir, maman et mon beau père qui travaillaient dans cet empire merveilleux .J'ai le bonheur de détenir une de ces merveilleuses pendules . Il y a encore quelques bijoutiers très rares qui en vendent .
Les pendules de Sainte-Suzanne ont été appréciées à l'Elysée et à la Maison Blanche, avec les félicitations
des présidents aux ouvrier(e)s.



Quel dommage que de beaux savoir-faire s'en aillent à l'étranger!!!

Commentaires

J'ai beaucoup apprécié votre article, j'ai travaillé chez l'Epée 6ans jusqu'en 1974

Écrit par : racine josette | 05/08/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique