logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/03/2009

Redécouvrons ...

 

 ORIGINE DE MA REGION : LA FRANCHE COMTE

Diverses explications sont données sur l'origine de cette appellation.

Selon une tradition, à l'époque où la Franche-Comté qui s'appelait alors le Comté de Bourgogne, tomba sous la suzeraineté de l'Empereur d'Allemagne (1026), un des comtes de Bourgogne, Rainaud III (1126-1148) revendiqua l'indépendance du Comté et refusa de prêter hommage à l'Empereur, ce qui lui valu le surnom de "Franc Comte". D'où le nom de Franche-Comté donné à la province. .

Une autre explication fait état de la situation particulière du Comté de Bourgogne vis-à-vis de l'Empire Germanique après son rattachement à ce dernier en 1026, mais sans y être véritablement incorporé. Bien que devant

medium_fr.gif
le service militaire à l'Empereur, le Comté restait libre de toutes tailles et impositions et gardait sa langue et ses traditions. C'était donc un comté franc et libre ce qui lui aurait valu le nom de Franche-Comté.

Enfin une communication à la Société d'Emulation du Doubs en 1861 signée de plusieurs historiens dont Auguste Castan, précise que c'est dans une chartre de 1366 qu'apparaît pour la première fois dans un écrit le terme "Franche-Comté", mais en réalité sous la forme "France-Comté". C'est la Comtesse Marguerite, petite fille d'Othon IV, alors héritière du Comté de Bourgogne, qui paraît avoir introduit cette expression dans les documents officiels. Marguerite était en effet une princesse française, fille du Roi de France Philippe Le Long. Elle était entourée de conseillers français et prenait conseil à la cour de France. Elle semble avoir voulu affirmer par là que, vis-à-vis de l'Empire qui la convoitait, notre province était pour elle en fait et non en droit un comté français.

Le mot "Franche-Comté" aurait pris au XVe siècle la forme "Franche-Comté" car à cette époque, la province était réunie au Duché de Bourgogne et aux Flandres, dont la langue changeait les "C" en "CH".

Les historiens restent
medium_fcregions.gif
indécis vis-à-vis de ces diverses explications. Remarquons toutefois que toutes ont un fond commun à savoir la revendication traditionnelle des Comtois d'appartenir à une province à la personnalité affirmée, de langue et de culture française, ayant donc un statut à part au sein de l'empire Germanique auquel elle était alors rattachée.


Langues :
La Franche-Comté est une région francophone, qui s’étend sur deux aires linguistiques : langue d’oïl (au nord) et francoprovencal (au sud). Bien que le français ai été parlé tôt par les élites, historiquement, elle comprend deux dialectes : le franc-comtois (oïl) et le francoprovencal qui ont été pendant de nombreux siécles les langues du peuple. Ceux-ci font parti de son patrimoine culturel même s' ils ne sont pas reconnus officiellement et ne sont plus qu’utilisés dans le cadre d’associations culturelles, par quelques locuteurs.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique