logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/01/2007

Les débuts de Cabu

Après Paris, le dessinateur expose dans sa ville natale, Châlons-en-Champagne, où sont nés ses personnages. 60 ans de dessins.

dessin réalisé à 14 ans par Cabu, inspiré par le style de Dubout.


Au mur, épinglées, toutes les "Une" surgies des crayons de l'équipe de "Charlie Hebdo"
L'une d'elles sera choisie pour l'édition du lendemain. On est lundi, à l'heure du bouclage de l'hebdomadaire, Cabu a planché, comme les autres sur une longue table en fer à cheval dans une forme de convivialité, sous pression, qui voit chacun tirer le meilleur ou le pire parti de l'actualité .
medium_janvier_004.2.jpg
A 68 ans, le père du " Grand Duduche" ne songe pas une minute à prendre sa retraite . Sous le casque de cheveux, il porte toujours le même regard amusé, tendrement féroce sur la vie et les hommes
"Dessiner, c'est un plaisir d'enfant" dit-il.
A 12 ans, il rafle un prix au concours de "coeurs vaillants";
A 15 ans, il expose ses dessins chez le père Gilbert, son coiffeur. En échange, il lui coupait les cheveux.
A 16ans, il publie ses premières illustrations dans " l'union de Reims"
A 18 ans, il vient à Paris et fait ses débuts avec peur .Il rencontre Fred(Philémon) qui le présente à Cavanna, à l'époque dessinateur sous le nom de Sépia.
A la suite de la guerre d'Algérie où Cabu est mobilisé pendant 27 mois,il arrive en 1962 à "Pilote" qu'a fondé René Goscinny

Sa popularité explose quand il rejoint l'émisssion de télévision pour enfants Récré A2 avec Dorothée.
Avec pour sujet le nez de l'animatrice, il fait un BD et un best-seller. de cette période, il garde aussi le souvenir de ses passages chez Polac et à Télématin. Chaque mardi, c'est au "Canard enchainé" que Cabu passe sa journée et y déploie ses talents de caricaturiste.

En voici quelques -unes :

N. Hulot
Cabu, homme de gauche, est un écologiste de coeur. il soutient B Delanoë pour un Paris sans voiture . D'ailleurs il se déplace qu'en transports communs

J. Lang
Il a refusé toute breloque.Pourtant J. Lang voulait lui accrocher les palmes accadémiques

Mitterrand
Si Cabu n'a jamais rencontré J.Chirac, il a eu l'occasion d'être dans une réception à l'Elysée . Mitterrand lui aurait glissé, sans préciser davantage: " je vous lis tous les mercredis".

Ségolène
On lui reproche de la faire trop jolie. "Dans une caricature, on peut exagèrer dans un sens ou dans l'autre" s'amuse-t-il.

Consécration : l'hôtel de ville de Paris lui consacre une grande exposition, la première de son oeuvre jusqu'au 27 Janvier 2007.L'entrée est libre et gratuite

A Chalons-en-Champagne, ce sont 60 ans de dessins que la ville met en scène, des premiers traits aux derniers coups de crayons et se trouvent à la Bibliothèque G. Pompidou de Chalons jusqu'au 24 Février 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique