logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/08/2009

Le petit séjour...

Voilà quelques photos de notre petit séjour en Suisse, au Creux du Van (Suisse ) près de Neuchatel pendant 3 jours

chalet 08-2009 076.jpg
C'est un endroit merveilleux , près de la nature
Nous avons été accueillis par notre copain, l'âne .
Il nous a reconnus...
 chalet 08-2009 052.jpg
chalet 08-2009 145.jpg
chalet 08-2009 022.jpg
 
La vache grise c'est une Fribourgeoise (Suisse)
Nous arrivons au refuge : le chalet de ma soeur à 1375m
 2 génisses nous réveillaient , le matin , face au chalet
chalet 08-2009 011.jpg
Nous profitions des légumes dans leur petit jardin
quelques chalets voisins
chalet 08-2009 014.jpg
Nos balades: c'est un coin assez connu pour ses randonnées . Beaucoup de voitures  du Doubs . 
 Il existe plusieurs auberges avec dortoirs sur ce site
Les beaux points de vues
chalet 08-2009 121.jpg
chalet 08-2009 071.jpg
chalet 08-2009 160.jpg
Le coin le plus réputé , le Creux du Van
chalet 08-2009 048.jpg
Nous pouvons faire le tour
chalet 08-2009 058.jpg
chalet 08-2009 047.jpg
Depuis la plaine, les bouquetins remontent  vers la fin d'après midi, au dessus de ces rochers
 On a eu la chance d'en voir quelques uns qui broutaient, d'autres qui profitaient des derniers rayons de soleil
chalet 08-2009 024.jpg
chalet 08-2009 042.jpg
A la fin de la balade , nous avons vu des terriers de marmottes . Mais elles sont malines , elles se sont enfuies
Nous avons passé 3 jours dans ce coin de paradis avec une détente assurée

01/08/2009

Mon département : le Doubs (25)

Le département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir d'une partie de la province de Franche-Comté.

La république de Mandeure lui fut rattachée en 1793, et la principauté

medium_chateau3.2.jpg

de Montbéliard (qui avait précédemment fait partie du Mont-Terrible puis du Haut-Rhin) en 1816.



Géographie du Doubs
Le Doubs(25)

medium_doubscarte.jpg

fait partie de la région Franche-Comté. Il est limitrophe des départements du Jura(39)

medium_juracarte.jpg

, de la Haute-Saône(70)

medium_hautesaonecarte.jpg

et du Territoire de Belfort(90) ,

medium_belfortcarte.jpg

ainsi que des cantons suisses de Vaud, de Neuchâtel et du Jura. Le point culminant du département est le Mont-d'Or (1463 mètres d'altitude).

Le Doubs concentre la population, l'emploi et les services de la Franche Comté. En effet les deux plus grandes agglomérations régionales sont situées dans le Doubs Besançon (130 000 habitants)

medium_besancon.2.jpg

et Montbéliard (125 000 habitants)

La Franche-Comté (en francoprovençal Franche Comtât) est une région française plutôt petite (16 202 km² contre une moyenne de 24 762 km²). Elle représente 3% du territoire français et regroupe quatre départements : le Doubs (25)

medium_besancon.3.jpg

, la Haute-Saône (70)

medium_ray_sur_saone_haute_saone_.3.jpg

, le Jura (39)

medium_1119345923.jpg

et le Territoire de Belfort (90).

medium_giromagny.jpg

Si les trois premiers s'étendent chacun sur 5 000 km² environ, le dernier n'occupe que 600 km² et forme le plus petit département métropolitain en dehors de la couronne parisienne.

La Franche-Comté est composée de 1 786 communes dont la surface moyenne est largement inférieure à la moyenne métropolitaine (9 km² au lieu de 15). Les petites communes sont les plus nombreuses: les deux tiers d'entre elles n'atteignent pas la moyenne régionale.

Besançon capitale de la Franche Comté,

medium_800px-bergesdudoubs-canot-besancon.jpg

la capitale régionale, est à 405 km de Paris, 200 km de Nancy, 226 km de Strasbourg, 155 km de Bâle, 177 km de Genève, 195 km de Lyon et 91 km de Dijon. Ses habitant(e)s sont les Francs-Comtois - Francs-Comtoises.

Le nom de Franche-Comté n'apparut officiellement qu'en 1366, auparavant, on parlait du comté de Bourgogne.

Le comté de Bourgogne faisait partie du Saint Empire romain germanique, mais il jouissait d'une grande autonomie. Avec l'extinction de la branche masculine des comtes de Bourgogne, le comté va passer sous diverses influences (France, duché de Bourgogne, Espagne), mais toujours en conservant ses particularités, ses "libertés".

Voir aussi Liste des comtes palatins de Bourgogne

La période espagnole correspond à une sorte d'âge d'or de la Franche-Comté. Mais cette phase de prospérité est interrompue par la guerre dite de Dix Ans (1634 - 1644), épisode comtois de la Guerre de Trente Ans. Le comté de Bourgogne reste espagnol, mais, quelques années plus tard, Louis XIV le revendique. Il l'occupe en 1668 mais doit le rendre en application du Traité d'Aix-la-Chapelle.

La Franche-Comté devient définitivement française en 1678 par le Traité de Nimègue.

A la Révolution la province de Franche-Comté est partagée en trois départements : le Jura,

medium_1050563835.jpg

le Doubs et la Haute-Saône. Belfort est alors rattaché au Haut-Rhin
Lors de la guerre de 1870, la ville défendue

medium_denfert_rochereau.2.jpg

par le colonel Denfert-Rochereau résiste au siège allemand. La ville n'ouvre ses portes que le 16 février 1871 sur l'ordre du gouvernement français. Soit quelques semaines après la signature officielle de l'armistice, le 28 janvier 1871. Cette résistance permet à la ville de rester française après l'annexion de l'Alsace Moselle. En 1922, la ville et les environs sont érigés en département sous le nom de Territoire de Belfort, devenant ainsi le quatrième département comtois.

Durant la Seconde Guerre mondiale, la Franche-Comté se distingue par la présence de nombreux maquis.

Les gens habitant le Doubs sont des Doubistes ou Doubiens

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique