logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/10/2011

Citations

Quelques citations de Coluche


Y'a un truc qu'on est sûr quand on est ministre, c'est qu'on retournera pas à l'école, tandis qu'en
prison, faut voir!

2- Le plus dur pour les hommes politiques, c'est d'avoir la mémoire qu'il faut pour se souvenir de ce
qu'il ne faut pas dire!

3- Certains ont l'air honnête, mais quand ils te serrent la main, tu as intérêt à recompter tes doigts.

4- La politique c'est comme le flirt : si on veut aller plus loin, faut aller plus près.

5- Homme politique, c'est une profession où il est plus utile d'avoir des relations que des remords.

6- Un pour tous, tous pourris !

7- Le mois de l'année où le politicien dit le moins de conneries, c'est le mois de février, parce qu'il
n'y a que vingt-huit jours.

8- Les gens élisent un président de la République et après, ils disent: c'est quand même un mec
formidable, puisqu'il est président de la République.

9- Je ferais admirablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce
n'est pas moi qui ai commencé.

10- La dictature, c'est "ferme ta gueule". La démocratie, c'est "Cause toujours"

11- C'est pas compliqué, en politique, il suffit d'avoir une bonne conscience, et pour ça il faut avoir
une mauvaise mémoire

12- La différence entre les oiseaux et les hommes politique, c'est que de temps en temps les oiseaux
s'arrêtent de voler !

13- Pour être politicien, cinq ans de Droit, tout le reste de travers.

14- La moitié des hommes politiques sont bons à rien. Les autres sont prêt à tout.

15- A part gangster ou homme politique, des choses qui se font sans qualification, y a quasiment
qu'artiste.


Ce sont toujours des citations qui ont leur sens .

C’est un homme qui avait au moins du bon sens . La preuve ces restos du coeur existent et sont de plus en plus nécessaires

Que font nos politiques: pour moi du vent!

05/10/2011

L'automne



Chemin d'automne a Montreal.jpg



Automne au ciel brumeux, aux horizons navrants,
Aux rapides couchants, aux aurores pâlies,
Je regarde couler, comme l'eau du torrent,
Tes jours faits de mélancolie.


Sur l'aile des regrets mes esprits emportés,
Comme s'il se pouvait que notre âge renaisse !
Parcourent en rêvant les coteaux enchantés,
Où, jadis, sourit ma jeunesse !

Je sens, au clair soleil du souvenir vainqueur,
Refleurir en bouquet les roses déliées,
Et monter à mes yeux, des larmes, qu'en mon coeur
Mes ving ans avaient oubliées !


Armand Silvestre

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique